Affaire Le Graët-Zidane : Entre Deschamps et France 98, les relations se refroidissent

Bixente Lizarazu est un homme obstiné, mais il semblerait que sa volonté à maintenir une cohésion parfaite au sein de la caste France 98 s’effrite au gré des années et des polémiques. « Oui, je me voyais bien berger, mais j’ai perdu quelques moutons, plaisante-t-il dans un entretien pour L’Equipe. Entre Duga et DD, il n’y a plus rien à faire. Mais pour moi, ce qu’on a vécu ensemble, c’est plus fort que tout, ça restera marqué à vie, donc il y aura toujours du respect, de l’amitié. Dans l’idéal, j’aimerais qu’on s’entende tous très bien. »

En ce moment, ce n’est pas vraiment ça. Comme expliqué par le quotidien mardi, le manque de réactivité de Didier Deschamps aux propos blasphématoires de Noël Le Graët sur Zinédine Zidane n’est pas vraiment passé au sein de la génération 98. Plus par mépris de NLG que par amour inconditionnel pour Zizou. C’est là que les routes se séparent entre Didier Deschamps et les autres, un peu façon Paul Walker et Vin Diesel dans on ne sait plus quel Fast & Furious, le 36e ou 37e, avec du Wiz Khalifa en fond sonore. « On a l’impression qu’il a choisi un peu son camp, c’est la fédé, c’est son travail », regrettait ainsi Christophe Dugarry sur RMC.

Le dîner de la dernière chance ?

En juin 2022, révèle L’Equipe, Didier Deschamps n’était par exemple pas présent pour les 50 ans de Zidane. « Il était bien convié », mais a décliné. Rappelons tout de même que le sélectionneur avait perdu son père un mois plus tôt.

DD aura cependant une nouvelle chance de se raccrocher au wagon. Le traditionnel repas annuel de l’association des premiers champions, programmé en décembre, a cette fois été décalé à cause de la Coupe du monde au Qatar. Il aura lieu fin janvier, à Paris. En interne, on croise les doigts, alors que DD a pris la mauvaise habitude de ne plus s’y rendre : « tout le monde est invité, et on espère que Didier sera là, cette fois. Il a sa place. » Le Graët en retrait, c’est peut-être le bon moment pour lui de se rasseoir à l’autre table.