Affaire De Rugy: Sur France 2, l’ancien ministre de l’Ecologie se présente en «homme blanchi» de «toutes les accusations»

Francois de Rugy au journal télévisé de France 2, le 23 juillet 2019. — PIERRE VILLARD/SIPA

L’ancien ministre de l’Ecologie François de Rugy, accusé de dépenses excessives et globalement dédouané mardi par des enquêtes du gouvernement et de l’Assemblée nationale, s’est présenté mardi sur France 2 en « homme blanchi » de « toutes les accusations portées contre [lui] ».

« Je me présente devant vous ce soir en homme blanchi, blanchi de toutes les accusations qui ont été portées contre moi, a déclaré l’ancien président de l’Assemblée nationale. Je n’ai jamais douté un instant que je réussirais à prouver mon honnêteté. »

Engagement à rembourser trois dîners

Fustigeant le « journalisme de démolition » pratiqué, selon lui, par Mediapart, à l’origine des révélations contre lui, François de Rugy, qui dit vouloir continuer « à être utile », s’est élevé sur France 2 contre de « fausses » accusations, rappelant qu’il avait porté plainte contre Mediapart pour diffamation. Pour preuve, dit-il, l’enquête diligentée à sa demande par le secrétaire général de l’Assemblée. Celle-ci fait valoir que François de Rugy « n’a enfreint, directement ou indirectement, aucune règle et n’a commis aucune irrégularité » concernant l’organisation d’une douzaine de dîners lorsqu’il était président de l’Assemblée.

Conformément à sa promesse, François de Rugy a annoncé qu’il réglerait « dans les meilleurs délais les frais engagés pour les trois dîners » qui ont sucité des observations. Des repas fastueux révélés par le site d’information Mediapart qui avaient plongé le ministre dans la tourmente, aboutissant à sa démission il y a une semaine.

Politique

François de Rugy au 20h EN DIRECT: L’ex-ministre de la Transition écologique s’estime «blanchi» de toutes les accusations

Politique

Affaire de Rugy: L’Assemblée nationale relève trois dîners privés mais «aucune irrégularité»

42 partages