Affaire de Rugy: Le ministre se défend face à de nouvelles accusations concernant un appartement à Orvault

Francois de Rugy, le 11 juillet 2019 à Niort. — AFP

Nouvelle affaire pour le ministre de la Transition écologique. François de Rugy s’est défendu sur Facebook face à de nouvelles révélations de Mediapart concernant un appartement qu’il loue près de Nantes et qui serait « à loyer social préférentiel ».

« Je fais l’objet ce soir d’une nouvelle attaque de Mediapart, cette fois-ci sur l’appartement que je loue à Orvault, près de Nantes, depuis trois ans, où j’accueille mes enfants lorsque j’en ai la garde le week-end : un deux-pièces de 48 mètres carrés, loué au prix de 622 euros par mois (appartement et parking), un montant conforme aux prix du marché. Je l’ai loué cet appartement à la suite d’une séparation intervenue en juillet 2016 », écrit le ministre sur sa page Facebook.

Documents partagés sur Facebook

« Mediapart affirme qu’il s’agit d’un “logement à loyer social préférentiel” (…) Cette information, si elle est avérée, je n’en ai moi-même jamais eu connaissance », affirme-t-il en publiant ses échanges de courriels avec l’agence immobilière, son bail et ses réponses aux questions de Mediapart.

Depuis mercredi, le ministre est la cible de Mediapart qui a publié plusieurs articles : un premier évoquant, photos de homards et de vins grands crus à l’appui, des dîners fastueux organisés à l’Hôtel de Lassay lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale. Le feuilleton s’est poursuivi jeudi avec un autre article concernant des travaux réalisés par le ministre dans son logement de fonction à l’Hôtel de Roquelaure pour un montant de 63.000 euros.

Entre-temps, Mediapart avait tiré une nouvelle salve mercredi soir avec des informations concernant un logement HLM à Paris occupé par la directrice de cabinet du ministre, Nicole Klein, depuis 2001 et conservé de 2006 à 2018 alors qu’elle n’habitait plus la capitale. Jeudi, le ministre a mis fin à ses fonctions.

Politique

Affaire de Rugy: «Il est mal barré», «personne ne le soutient»… Le ministre de l’Ecologie peut-il rester à son poste?

Politique

Affaire de Rugy: La directrice de cabinet du ministre écartée après des révélations sur son logement HLM

17 partages