«Acte 9»: Les photos de caravanes de gens du voyage en route vers Paris sont-elles authentiques?

Des posts viraux détournent de vieilles photos de caravanes. — capture d’écran

  • Différents internautes qui se présentent issus de la communauté des gens du voyage ont appelé ces derniers à se mobiliser en soutien à l’ancien boxeur professionnel Christophe Dettinger.
  • Sur les réseaux sociaux, à la veille de « l’acte 9 » des « gilets jaunes », plusieurs posts affirment que de nombreuses caravanes sont en route vers Paris.
  • Ils utilisent toutefois des photos prises il y a plusieurs années, alors qu’aucune mobilisation de ce type n’est observée à ce stade. 

A la veille de « l’acte 9 » des « gilets jaunes », différentes pages Facebook du mouvement se félicitent de pouvoir compter sur un renfort de taille : les gens du voyage.

Plusieurs internautes se présentant comme membres de cette communauté ont en effet appelé, dans différentes vidéos mises en ligne cette semaine, à soutenir « l’un des leurs » : Christophe Dettinger, l’ancien boxeur professionnel filmé en train de frapper des gendarmes lors de « l’acte VIII ».

« Macron, je vais te dire quelque chose, les gitans c’est comme les braises : quand [tu] as une braise qui est bouillante et que tu souffles dessus, ça ravive une flamme. Cette flamme-là, c’est le peuple voyageur. Là, en fait, [tu] as soufflé sur l’un de chez nous et tu as attisé le feu » lance ainsi un utilisateur de Facebook dans une vidéo partagée plus de 40.000 fois, qui encourage « tout le peuple du voyage » à « monopoliser Paris ».

Depuis, plusieurs publications soutiennent, photo(s) de caravanes à l’appui, que nombre de gens du voyage s’acheminent déjà vers la capitale.L'une des photos de caravanes sortie de son contexte. L’une des photos de caravanes sortie de son contexte. – capture d’écran

« Les Gens du voyage montent sur Paris pour l’ACTE 9 en soutien au boxeur. Déjà plus de 300 caravanes ont pris la route pour Paris… » affirme ainsi un post partagé plus de 4.800 fois, quand un tweet avec trois clichés différents soutient que « [les gitans] arrivent ». Mais ces deux publications utilisent des photos vieilles de plusieurs années.

FAKE OFF

Des sources policières indiquent à 20 Minutes qu’aucun mouvement de caravane n’a été constaté. La préfecture de police de Paris indique en outre : « Ces appels à la violence ont été pris en compte par le préfet [Michel Delpuech] qui a fait un signalement [au parquet de Paris]. Nous sommes attentifs à tous les niveaux sur les réseaux sociaux mais on ne peut pas se concentrer sur une seule catégorie spécifique. Il est possible qu’il y ait une mobilisation [des gens du voyage]. »

La Direction des routes Ile-de-France (DiRIF), pour sa part, explique qu’elle « ne dispose pas d’informations en ce sens », et aucune observation de rassemblement d’un tel type n’était faite sur le réseau routier en milieu d’après-midi ce vendredi.

A défaut de connaître l’ampleur de la mobilisation potentielle des gens du voyage ce samedi, une chose est sûre : les photos utilisées dans ces différentes publications sont sorties de leur contexte. Les caravanes visibles dans le post Facebook remontent ainsi (au moins) à janvier 2011 : on les retrouve dans un article de blog dédié à tous les « voyageurs et gitans ».

Des caravanes photographiées entre 2011 et 2017

La photo principale du tweet sur « l’arrivée » des gitans a, quant à elle, clairement été prise pendant une autre saison, comme le montrent les vêtements légers des quelques piétons visibles. Il s’agit en réalité d’un cliché tiré d’un article des Dernières nouvelles d’Alsace de juin 2014, montrant une partie des « 150 caravanes [bloquées sur la RD83] d’une mission évangélique […] qui voulaient occuper le stade de football de Hattstatt ».

La deuxième photo, prise sur une route bordée d’arbres, est encore plus ancienne puisqu’elle date de 2011 : elle montre une route située près de Plouigneau (Finistère), qui illustrait un article du Télégramme évoquant l’arrivée de 200 caravanes de gens du voyage, toujours dans le cadre d’une mission évangélique.

Enfin, on retrouve une trace de la dernière photo dans un article de janvier 2017 : Le Républicain de l’Essonne y évoquait l’installation de 146 caravanes au centre-ville de Massy.

Société

Non, Christophe Dettinger n’est pas un policier infiltré au sein des «gilets jaunes»

Société

«Gilets jaunes»: Christophe Dettinger placé en détention provisoire en attendant son procès

Société

«Gilets jaunes»: A quoi faut-il s’attendre ce samedi pour l’acte 9 de la mobilisation?

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.