A Marseille, une ancienne usine de sucre va devenir un studio de cinéma

L’ancien site de production de sucre de la marque Saint-Louis, installé depuis 1857 dans le 15e arrondissement de Marseille va être reconverti en studio de cinéma, a annoncé ce mercredi Samia Ghali, maire adjointe à la mairie de Marseille, et maire du 8e secteur de la ville (15e et 16e arrondissements).

L’entreprise sucrière avait lancé en 2019 un plan social aboutissant au licenciement de 53 des 58 emplois sur ce site industriel des quartiers Nord. « Je me suis battue contre sa fermeture. Malheureusement, il y a des combats contre les intérêts du capital qui sont trop durs », a regretté l’élue anciennement adhérente au PS. Un temps envisagé comme centre logistique de La Poste, les 11 hectares du site seront finalement reconvertis en studio de cinéma, conformément au vœu présidentiel d’Emmanuel Macron qui, lors de la présentation du plan « Marseille en grand » avait indiqué vouloir faire dans la ville les « grands studios de la Méditerranée ».

Mais la fin de « Plus belle la vie »

Les détails n’ont pour l’heure pas encore était communiqué, si ce n’est les deux repreneurs : l’entreprise Provence Studios basée à Martigues en association avec le fonds d’investissement Brownfield, spécialisé dans les projets de réhabilitation.

Pour rappel, cette annonce intervient alors que cette année marque la fin de la série historique Plus belle la vie, tournée à Marseille, dans des studios localisés à la Belle-de-Mai, dans le 3e arrondissement.