A l’attaaaaaaque: Les Spurs font sauter OKC (154-147) dans un match complètement dingo à plus de 300 points

De Rozan et les Spurs ont sorti le grand jeu face à OKC. — Mark Sobhani / NBAE / Getty Images / AFP

San Antonio est venu à bout d’ Oklahoma City 154 à 147 après deux prolongations, grâce aux 56 points de LaMarcus Aldridge, jeudi, au terme du match le plus fou de la soirée de NBA. Avec son scénario haletant et des statistiques qui donnent le vertige, le match entre les Spurs et le Thunder a marqué les esprits.

Il a débuté par un incroyable sans-faute à trois points de San Antonio qui a fait mouche sur ses 14 premiers tirs primés, du jamais-vu en vingt ans. Il a fallu attendre la septième minute du 3e quart-temps pour qu’un joueur de San Antonio, Derrick White, rate son premier tir à trois points.

Les Spurs, portés aussi par Marco Belinelli (19 points, dont trois paniers à trois points en une minute), ont fini la rencontre avec 84,2 % de réussite à trois points (16 sur 19) et ont compté jusqu’à 16 points d’avance. Mais OKC est revenu dans la rencontre grâce à Paul George (30 points) et à Russell Westbrook.

Aldridge, au bon souvenir de Tony Parker

Le MVP de la saison 2016-2017 s’est offert un « triple double » XXL avec 24 points, 13 rebonds et 24 passes décisives ! Mais Aldridge a remis San Antonio sur les rails dans le 4e quart-temps avec 12 points, et en prolongation, tandis que Westbrook se contentait d’un petit point dans le final.

Aldridge est devenu le premier joueur de San Antonio à dépasser le seuil des 50 points depuis 2008 et son ancien coéquipier français Tony Parker qui fera son retour à l’AT & T Center lundi sous le maillot de Charlotte. Les Spurs ont offert à leur coach Gregg Popovich sa 1.222e victoire, ce qui le place désormais au 3e rang du classement des meilleurs entraîneurs de l’histoire.

Sport

VIDEO. NBA: Stoppez la bête, encore un match à 40 points d’Harden avec tir de la gagne au buzzer