90.000 policiers, 500 interpellations et deux millions de personnes sur les Champs… Le bilan de la Saint-Sylvestre

Une nuit plutôt calme, sur le plan sécuritaire. « Il n’y a pas eu d’incident notable hier dans toute la France », a déclaré dimanche matin Gérald Darmanin, depuis Mayotte où il est en visite pour deux jours. Le ministre de l’Intérieur s’est félicité du « très gros effort fait par le ministère de l’Intérieur, singulièrement en Île-de-France » avec la mobilisation de 90.000 policiers et gendarmes pour la soirée et la nuit de la Saint-Sylvestre.

A Paris, entre un et deux millions de personnes « si on prend un périmètre assez large » se sont massés sur les Champs-Élysées, selon Gérald Darmanin. La foule était venue assister à un feu d’artifice, le premier du genre depuis le passage à 2020. « Cela s’est déroulé le mieux possible », s’est félicité le ministre.

Conseils de fermeté appliqués

Gérald Darmanin a annoncé 500 interpellations au niveau national, notamment de personnes « qui avaient des mortiers » ou « qui voulaient mettre le feu à des voitures ». Par ailleurs, 20 % de voitures de moins que l’année dernière auraient été brûlées grâce à la bonne application par les préfets de « conseils de fermeté », selon le ministre.