Yves Van Laethem: « Oui, un reconfinement localisé est possible en Belgique »

Yves Van Laethem dévoile les mesures qui seraient prises en cas de rebond de l’épidémie.

Face aux « microvaguelettes » de cas de Covid-19 observées en fin de semaine dernière, Maggie De Block évoquait dimanche la possibilité de renforcer les mesures. « Si ces indicateurs continuent à augmenter, nous devrons intervenir et nous le ferons », a expliqué la ministre de la Santé. « Intervenir signifie renforcer les règles, et il ne s’agit pas seulement de rendre les masques buccaux obligatoires. » De quoi craindre un retour au confinement ? Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral, n’irait pas jusque-là. « Pour le moment, il n’y a aucune raison de revenir à un confinement sauf si vraiment une grosse vague survenait mais ce n’est pas du tout le cas. C’est vraiment très peu probable. S’il revient en force à l’automne ou en hiver, on réévaluera la situation », indique celui qui est aussi infectiologue au CHU Saint Pierre. Toutefois, dans certains pays où l’épidémie a connu un rebond comme au Portugal ou en Allemagne, des zones très localisées se sont reconfinées, même si le mot est fort. En tout cas, la Belgique planche sur un plan de ce type.

(…)