« Vous êtes tous devenus dingues ou quoi ? »: quand DéFi et le MR s’écharpent sur la neutralité de l’Etat


Le débat houleux sur la neutralité de l’Etat agite la classe politique depuis plusieurs semaines. Entre la nomination d’Ihsane Haouach au poste de commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes et la question du port du voile à la STIB, le ton est régulièrement monté entre majorité et opposition, que ce soit au fédéral ou à Bruxelles.

Les débats restent particulièrement vifs entre le MR et DéFI, qui se déclarent tous deux grands défenseurs de la neutralité de l’Etat. Toutefois, le MR, dans la majorité au fédéral, s’est abstenu de voter en faveur de l’audition d’Ihsane Haouach suite à ses propos polémiques sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. DéFi, partenaire de majorité en région bruxelloise, a quant à lui accepté de ne pas interjetter appel de la décision du tribunal du travail francophone de Bruxelles dans le dossier de la Stib.

Des actions que les deux partis se reprochent mutuellement, comme en témoigne encore cette image postée ce jeudi sur Twitter par Mathieu Bihet, délégué général du MR, accompagnée de la légende: « Et où DéFi est-il en majorité ? ».

« Diffamatoire »

Une attaque à laquelle a rapidement réagi le président de DéFi François De Smet, qui a qualifié les propos du libéral de « diffamatoires » et « minables ». « Il n’y a aujourd’hui aucun signe convictionnel chez une conductrice/contrôleuse STIB, avec DéFI. Il y a par contre aujourd’hui – et pour de bon – une commissaire fédérale voilée ayant attaqué la neutralité. Avec le MR ».

Et le président de DéFi de s’indigner: « Et puis qu’est-ce que c’est que cette nouvelle mode de fabriquer des photomontages ridicules sur les adversaires ? Vous êtes tous devenus dingues ou quoi ? ».