Vingt-deux nouveaux radars-tronçons fédéraux en service à l’automne

Actuellement, on en dénombre 43 sur des sections dites fédérales du réseau (auto)routier, selon le quotidien Het Nieuwsblad. L’information a été confirmée jeudi par le cabinet du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld). Selon celui-ci, aucun quota n’est plus utilisé pour les 43 systèmes actifs sur des sections fédérales. D’ici la fin de l’été, les cinq radars-tronçons qui recourent encore à une marge de tolérance devraient l’avoir abandonnée, lit-on dans une réponse du ministre de la Justice à une question écrite du député MR Philippe Pivin. Pour la première fois, aucun quota ni aucune marge de tolérance ne seront appliqués, mais uniquement des marges « techniques », a précisé jeudi le cabinet du ministre.

En février 2021, seuls deux radars-tronçons étaient actifs sur des sections fédérales en Belgique.

En octobre 2021, il y en avait 22, dont dix avec des marges de tolérance et quatre avec des quotas.

En octobre prochain, quelque 65 dispositifs de ce type devraient fonctionner en permanence.

« En termes de sécurité routière, notre pays obtient de moins bons résultats que ses voisins, mais aussi que l’Espagne et l’Italie », a commenté le cabinet du ministre Van Quickenborne.