Une représentation bruxelloise ouverte à Ramallah en Palestine, une première belge

Le secrétaire d’État bruxellois aux Relations internationales et au Commerce extérieur, Pascal Smet, est actuellement en mission en Palestine et en Israël. Il y est accompagné du président du parlement bruxellois Rachid Madrane.

Pascal Smet a souligné qu’en ouvrant ce nouveau bureau de représentation, Bruxelles visait à améliorer et intensifier les relations commerciales directes avec le territoire palestinien occupé et à renforcer les possibilités de coopération au développement. Jusqu’alors, le territoire n’a jamais accueilli de bureau de représentation belge.

La représentation bruxelloise qui a pris ses quartiers dans le même bâtiment que l’agence belge de développement a été accueillie très positivement par les chambres de commerce et les autorités locales.

Ramallah est un centre économique et financier et la région de Ramallah et Al-Bireh est considérée comme une région potentielle pour la coopération au développement bruxelloise.

Les trois Régions disposent désormais de locaux pour rencontrer les entreprises du territoire palestinien occupé. Un collaborateur local supplémentaire sera recruté.

En 2020, la Belgique occupait la 8e place des pays européens en matière d’exportation de biens vers le territoire. Le secteur des TIC (technologies d’information et de communication) s’y est fortement renforcé ces dernières années, notamment dans le domaine du développement de logiciels. Il s’agit d’un secteur très important pour la Région bruxelloise et son économie de services.

Le bureau de représentation bruxellois de Tel-Aviv poursuit quant à lui ses activités. Israël est reconnu au niveau international comme la Start-Up Nation : c’est le pays qui présente le taux le plus élevé au monde de jeunes entreprises et de brevets en proportion de sa population.