Une immense fresque en mémoire de Sanda Dia, mort en 2018 après des activités de baptême

« Avec cette peinture, ses amis et sa famille ont voulu le représenter à nouveau comme un être humain, comme le bon ami et le bon fils qu’il a été », a expliqué Bjorn Van Poucke de All About Things, l’association à l’origine de l’initiative en mémoire de l’étudiant.

L’œuvre, réalisée par l’artiste de rue allemand Case Maclaim, a bénéficié du soutien de l’université et de la Ville de Leuven.

Sanda Dia est décédé en 2018 après avoir participé à un baptême organisé par le cercle De Reuzegom. Il avait été contraint de boire des quantités d’alcool importantes et de l’huile de poisson. Il avait également dû rester plusieurs heures dans un trou rempli d’eau glacée et était décédé d’hypothermie quelques jours plus tard à l’hôpital.