Une bourse pour les étudiants germanophones qui optent pour un métier en pénurie

Les étudiants recevront 350 € par mois

Durant leurs études ou leur formation, les étudiants percevront un montant mensuel de 350 euros, ont indiqué mercredi Oliver Paasch, le ministre-président, et Lydia Klinkenberg, la ministre en charge de l’Enseignement et de la Formation. Ces montants seront non remboursables, à condition que les bénéficiaires s’engagent à travailler en Communauté germanophone au minimum à mi-temps durant une durée de cinq ans sur une période de dix ans.

Avec la création de ce système de bourses, le gouvernement souhaite inciter les étudiants à s’engager dans une formation en alternance, une formation technico-professionnelle ou des études qui préparent à une activité dans une profession en pénurie. « Le milieu socio-économique et le lieu de résidence du demandeur ne sont pas des facteurs déterminants et ne jouent aucun rôle dans l’obtention d’une de ces bourses. Le système est ouvert à tous les citoyens de l’UE qui étudient en Communauté germanophone », précise Lydia Klinkenberg.

Le décret permettant l’application de ce système devrait être approuvé par le Parlement au mois de juin prochain et entrer ainsi en vigueur dès septembre 2023.