Un nouveau gouvernement flamand a finalement vu le jour

Les négociateurs de la N-VA, de l’Open Vld et du CD&V sont finalement parvenus à un accord, tôt lundi matin, en vue de la formation du prochain gouvernement flamand. « Vous avez devant vous un homme fatigué mais heureux », a déclaré le nouveau ministre-président régional, Jan Jambon (N-VA), peu avant 08h00. Les négociateurs étaient réunis depuis dimanche matin à Bruxelles pour tenter de venir à bout des derniers désaccords, portant principalement sur les questions budgétaires alors que le nord du pays doit faire face à un déficit attendu de plus de 500 millions en 2020.

« Nous y sommes arrivés: nous avons un accord », a affirmé Jan Jambon. « Et c’est un accord volumineux », a-t-il ajouté, justifiant ainsi la durée des négociations.

Le texte sera détaillé au cours d’une conférence de presse prévue ce lundi à midi.

Quant à la déclaration de gouvernement, elle est attendue pour mercredi. Plus de 4 mois après les élections du 26 mai, la Flandre est la dernière entité fédérée du pays à former une majorité.

La Flandre vise un retour à l’équilibre budgétaire en 2021, a-t-on appris de sources proches des négociateurs. Cette question constituait l’une des principales pierres d’achoppement dans la dernière ligne droite des discussions, la Flandre devant résorber un déficit attendu de plus de 500 millions d’euros en 2020.