Un coronapass belge ? Pas si vite…

Ce thème monte en puissance depuis plusieurs jours. Le Danemark est cité en exemple : au moyen d’une application installée sur leur téléphone portable, les Danois peuvent prouver qu’ils sont vaccinés contre le Covid, ou qu’ils en sont désormais naturellement immunisés. L’outil permet aux autres de prouver qu’ils ont eu un test PCR négatif dans les 72 heures précédentes. Avec ces preuves, ils peuvent alors aller chez le coiffeur, au restaurant, en salle de sport, etc. Ce système est censé accélérer le retour de la population aux libertés quotidiennes.

Fédéral contre entités fédérées ?

Au niveau belge, mardi, le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke (CD&V), s’est déclaré favorable à un coronapass sous conditions. Wouter Beke souhaite que ce système, qui ne s’adresserait qu’aux plus de 18 ans, soit « bétonné juridiquement afin d’éviter toute discrimination » et que chaque personne ait eu l’occasion de se faire vacciner. Le démocrate-chrétien a ainsi rejoint le point de vue défendu par le ministre-Président bruxellois, Rudi Vervoort (PS). Dimanche, sur le plateau de RTL-TVI, ce dernier s’est dit partisan de l’introduction en Belgique d’un système de coronapass tel qu’appliqué au Danemark.

Ce point de vue développé par les entités fédérées a été fortement nuancé, mardi, par le Premier ministre, Alexander De Croo. Selon lui, la Belgique ne prévoit pas d’introduire des assouplissements supplémentaires destinés aux seuls vaccinés. « C’est très sensible car tout le monde n’a pas eu la chance de se faire vacciner. Nous ne le ferons pas ici« , a déclaré Alexander De Croo sur les ondes de la radio néerlandophone Qmusic. Les discussions sur la création d’un coronapass belge, à l’intérieur du territoire donc, se déroulent toutefois entre les experts du GEMS – le groupe des experts. Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), attend un rapport du commissariat corona pour la mi-mai.

« Un coronapass belge n’a pas de sens »

Le débat devrait s’éteindre de lui-même, estiment toutefois plusieurs sources de premier plan. « Si un passeport Covid va sans doute être mis en place pour les voyages transfrontaliers au sein de l’Union européenne, c’est nettement moins probable au niveau belgo-belge, confie un ministre régional. Cela n’a pas de sens de mettre en place un système de contrôle aussi lourd que le coronapass alors que la plupart des gens seront vaccinés pour l’été. Cela suffira à éviter les phénomènes de clusters ou de supercontaminateurs lors des rassemblements festifs, par exemple.« 

« Huit millions de doses arrivent »

Au fédéral, même tonalité : « Le niveau de vaccination des Belges est vraiment réjouissant et huit millions de doses nous seront livrées dans les prochaines semaines, estime un informateur. Pour l’aspect formel des choses, le prochain Codeco abordera l’hypothèse d’un coronapass belge mais on sait que de plus en plus de personnes qui hésitaient à se faire vacciner vont franchir le pas prochainement afin d’avoir la certitude de pouvoir partir en vacances cet été.«