Un avion privé à destination de la Belgique, transportant 1,3 tonne de cocaïne, intercepté au Brésil

La cargaison de 1,3 tonne de poudre blanche prenait la direction de Brussels Airport. La police brésilienne a intercepté un avion privé de type Gulfstream 4 à l’aéroport de Fortaleza (Nordeste) mercredi. L’appareil, en provenance de Malaga en Espagne, devait prendre la direction de Brussels Airport avec pas moins de 1,3 tonne de cocaïne, répartie dans 24 valises, à son bord.

Le propriétaire de l’avion, la compagnie turque ACM Air, a confirmé qu’un client espagnol avait loué le jet pour rallier Bruxelles depuis le Brésil ce 4 août. Ce dernier dispose également d’un passeport belge et proviendrait de la province de Liège.

« C’est la première fois qu’un tel chargement de drogue est découvert à bord d’un jet privé à destination de la Belgique », indique Marc Vancoillie, de la Direction centrale de la lutte contre la criminalité grave et organisée de la police fédérale. Interrogés à ce sujet, le parquet de Hal-Vilvorde, compétent pour Brussels Airport, et celui d’Anvers confirment qu’il n’existe aucun dossier de stupéfiants avec un avion privé.