Troisième dose pour les résidents des maisons de repos, quarantaine assouplie pour les élèves: les décisions de la CIM santé

Un accord est intervenu mercredi au sein de la conférence interministérielle santé pour permettre une troisième dose de vaccin contre la covid-19 pour tous les résidents en maisons de repos, a-t-on appris auprès de la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale.

Les discussions reprendront samedi concernant l’éventualité d’une troisième dose pour les personnes âgées.

Du changement dans les mesures de quarantaine dans les écoles

Les règles de quarantaine pour les moins de 12 ans qui ont eu un contact avec une personne infectée par le covid-19 sont assouplies. La conférence interministérielle (CIM) santé a pris une décision en ce sens mercredi, a-t-on appris auprès du porte-parole du ministre flamand de l’Enseignement Ben Weyts. Deux modifications majeures ont été apportées. Tout d’abord, une classe ne devra être placée en quarantaine que lorsque plusieurs contaminations ont été constatées en une semaine. Jusqu’à présent, cette période était de deux semaines.

Ensuite, un élève en quarantaine pourra revenir en classe dès le jour de la réception d’un test négatif.

« Les règles seront alignées sur les règles qui s’appliquent aux personnes vaccinées », a déclaré le cabinet Weyts. « Dans les faits, les moins de 12 ans sont traités comme les vaccinés. »