Tentatives de contacts physiques, sollicitations de rapport sexuel: un médecin sur trois confronté au harcèlement sexuel en Belgique

Des demandes de rendez-vous (joliment dit) galants, des envois de lettres ou de photos disons embarrassantes, mais aussi des tentatives d’approches physiques déplacées, ou alors des manifestations claires d’ordre sexuel jusqu’à des sollicitations de rapports : voilà des comportements « hors cadre » auxquels plus d’un médecin sur trois (37 %) dit avoir été confronté en Belgique.

C’est en effet un des résultats interpellants, bien que pas vraiment étonnants, qui ressort de l’enquête réalisée par MediQuality, première communauté numérique de professionnels de la santé au Benelux et leader dans l’information médicale. Cette filiale de Medscape vient en effet de livrer les résultats des 360 questionnaires belges qui s’inscrivent dans le cadre d’une étude internationale en ligne adressée aux professionnels de la santé et consacrée au harcèlement sexuel dans le milieu médical (infographie). Des enquêtes menées en Belgique, 61 % ont été remplies par des spécialistes, 35 % par des généralistes et 4 % par d’autres professionnels de la santé.