« Sur Good Move, le politique a manqué de courage et capitulé trop vite »

Il n’a pas participé à la conception du plan Good Move, le très décrié plan bruxellois de Mobilité. C’est peut-être ce qui permet à Kristiaan Borret, bouwmeester de la Région Bruxelles-Capitale, d’analyser le projet qui divise les Bruxellois en gardant la tête froide. S’il n’est pas expert en mobilité,…

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Abonnement sans engagement