Sortie du nucléaire: vers un report du démantèlement de Doel 3 ?

Celui-ci doit cesser de produire de l’électricité le 23 septembre et les plans de préparation du démantèlement ont été approuvés. L’actuelle loi de sortie du nucléaire prévoit une désactivation le 1er octobre 2022.

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) a demandé à l’AFCN si l’opération de démantèlement pouvait être reportée en toute sécurité. L’intention est de permettre une relance ultérieure. « L’AFCN a répondu qu’un calendrier alternatif pour la préparation du démantèlement, sur proposition de l’opérateur Electrabel, n’est pas exclu, à condition que la sureté nucléaire soit suffisamment assurée », a communiqué son cabinet jeudi soir. « L’analyse de l’AFCN sera discutée plus en détail avec le gouvernement Fédéral », a-t-il ajouté. Au sein du gouvernement, l’on indiquait mercredi chez les écologistes que la demande annoncée par la ministre n’a pas été concertée. Le vice-Premier ministre MR, David Clarinval, a de son côté porté le point mercredi midi à la réunion du comité ministériel restreint mais ajouté que celui-ci sera discuté vendredi.