SNCB: bientôt une application qui fera gagner du temps aux navetteurs (Mise à jour)

On pourra bientôt consulter l’affichage de la composition de son train depuis son smartphone et via les écrans en gare.

« Quand un train arrive en gare, on ne sait jamais où il va s’arrêter exactement sur le quai et où sont situés les espaces pour les vélos ou les accès pour les PMR. Il faut donc souvent courir au dernier moment », pointe Louis, navetteur régulier entre Namur et Bruxelles.

Si ce système d’affichage de la composition des trains existe depuis des années en France, ce n’est toujours pas le cas chez nous. Mais cette situation va très prochainement s’améliorer. « Nos équipes sont en effet en train de travailler sur l’affichage de la composition de nos trains sur Train Map : nous sommes en train de tester la qualité des données. De cette façon, les voyageurs pourront voir directement où se trouve, par exemple, la voiture multifonctionnelle, la voiture 1re classe… . Par après, nous étendrons cette possibilité aux autres canaux, par exemple à notre planificateur de voyage (application mobile ainsi que notre site web) et aux écrans dans les gares », détaille Elisa Roux, porte-parole de la SNCB.

Et dans le rayon des nouveautés, Train Map va faire peau neuve.

Un gain de temps pour les navetteurs

L’outil à disposition des usagers, qui prend la forme d’une carte à consulter en ligne, sur laquelle la situation des trains en circulation peut être suivie en temps réel et est accessible sur ordinateur ou smartphone, notamment via un lien sur le site de la SNCB, est en constant développement. « Il est désormais possible de voir les écrans de départ d’une gare lorsqu’on clique dessus et la fonction « pinch to zoom » a été ajoutée ».

Les équipes de la SNCB sont donc en train de travailler sur l’affichage de la composition des trains sur Train Map en testant la qualité des données. Grâce à l’affichage de cette composition et des différentes informations, comme les espaces vélo, première classe, accès pour les PMR, le voyageur pourra donc se positionner de manière plus précise sur le quai afin de ne pas avoir à courir à l’autre bout du quai au moment de l’embarquement.

On peut donc s’attendre à ce que les informations soient de plus en plus fiables, même si la composition des trains est désormais affichée sur Train Map. « Grâce à ces données, on peut déduire le type de matériel, même s’il n’est pas réellement affiché, mais dans mon cas par exemple on pouvait déduire qu’il s’agissait d’AM 96. On voit aussi qu’elles ne sont disponibles que pour les trains dont le parcours est en cours, car autrement, ils ne sont pas dans le système Train Map », rapporte Louis.

Toutefois, il n’y a pas encore de date prévue pour l’affichage sur l’application ni pour l’affichage en gare mais tout laisse à croire que ces nouveautés très attendues pour les navetteurs verront le jour cette année.