Sammy Mahdi (CD&V) : “Aurais-je renvoyé mon père en Irak ? Sympa pour la presse, un peu moins pour moi”

Le papa de Sammy, Hussain Mahdi, est venu en Belgique pour étudier pendant un an dans les années 1970. Il y a rencontré Claudine, la mère de Sammy Mahdi. Un an plus tard, Hussain a dû retourner en Irak, mais comme il ne voulait pas vivre sous le régime de Saddam Hussein, il a choisi de revenir en Belgique. Selon la presse néerlandophone, il aurait séjourné en Belgique de manière illégale. Que ferait un secrétaire d’État à l’asile et à la migration – le poste précédent de Mahdi – dans ce cas ? Les titres de plusieurs quotidiens flamands donnent la réponse ce lundi matin. “En tant que secrétaire d’État, j’aurais dû renvoyer mon père en Irak”, aurait dit Sammy Mahdi.

L’intéressé est directement sorti sur Twitter pour démentir cette citation. “Cela me fait beaucoup de peine de lire dans les journaux une citation que je n’ai jamais prononcée. C’est un titre juteux, bien sûr. C’est sympa pour la presse, un peu moins pour moi”, recadre le président de parti. “J’aurais dû insister sur le fait que le visa d’étudiant de mon père n’avait pas encore expiré lorsqu’il était ici et qu’il n’était donc pas en séjour illégal.”

”Mais oui, j’aurais dû renvoyer quelqu’un en séjour illégal. Et oui, j’ai dit que mon père ne voulait pas demander l’asile mais voulait épouser ma mère immédiatement, parce qu’il était là pour l’amour”, détaille Mahdi. “Mais ça ne veut pas dire que je renverrais mon père. En réalité, une personne en séjour irrégulier peut obtenir un ordre de quitter le territoire, mais si vous êtes ici pour vous marier, personne ne vous renverra dans aucun pays”, ajoute-t-il.

”Mais les réponses simples donnent l’occasion d’inventer de vilains titres”, se désole le politique.

À regarder également :