Que signifie « être Bob » ? Explication sur l’origine de la campagne Bob en Belgique

La campagne Bob a traditionnellement pour objectif de sensibiliser aux dangers de la conduite sous influence d’alcool. Et, comme toujours à l’approche des fêtes de fin d’année, les différentes autorités du pays s’associent pour lancer la campagne hivernale de lutte contre l’alcool au volant : celle-ci a pour ambition de contrôler des milliers de conducteurs un peu partout sur le territoire lors des fêtes de fin d’année, entre la fin novembre et la fin janvier. En 2022, le slogan était « BOB protège des vies ». L’enjeu est de taille : « en moyenne en Wallonie, 1 conducteur sur 6 impliqué dans un accident ayant entraîné des victimes est positif à l’alcool », explique Valérie de Bue, ministre wallonne de la sécurité routière sur le site de la campagne.

Le saviez-vous ? Pendant tout un temps, les policiers donnaient aux conducteurs et conductrices 100% sobre un petit porte-clé composé des lettres « Bob » en mousse jaune.

Quelle est la signification de Bob en Belgique ?

Le concept de Bob est une idée qui vient de chez nous, en Belgique. Bob qui signifie « Bewust onbeschonken bestuurder » c’est-à-dire « conducteur non alcoolisé conscient » en néerlandais, a vu le jour en 1995. Ce sont l’institut Vias, anciennement Institut Belge pour la Sécurité routière (l’IBSR), et les Brasseurs Belges qui ont unis leur force afin de mettre sur pied ce concept de sensibilisation pour plus de sécurité routière.

Les variations internationales du Bob belge

Forte de son succès, la campagne Bob s’est exportée à l’étranger, même si l’on ne retrouve pas Bob sous le même prénom. En France, par exemple, on l’appelle « Sam » (pour « Sans Accident Mortel ») ou « capitaine de soirée ». Au Luxembourg, on le nommera « Raoul » et, en Suisse, « l’Ange ».