Procès pour euthanasie: « La loi n’a pas été respectée »

« Les conditions légales de la loi sur l’euthanasie n’ont pas été respectées », a déclaré jeudi Tom Balthazar, professeur de droit de la santé à l’université de Gand et membre du collège d’experts nommé par le président de la cour d’assises de Flandre orientale Martin Minnaert. Tine Nys a été euthanasiée le 27 avril 2010 sur la base de ses souffrances psychiques. Selon ses proches, les médecins ont mis un terme à la vie de la jeune femme avec amateurisme et n’ont pas respecté les conditions de la loi sur l’euthanasie. L’une de ses soeurs a déposé plainte en se constituant partie civile et la justice a enquêté sur l’affaire.

Tom Balthazar a vérifié les conditions juridiques dans lesquelles l’euthanasie s’est déroulée. D’après lui, la période d’attente d’un mois et la discussion avec la famille de la demande du patient ont notamment été respectées. La loi stipule également que les deux médecins consultés doivent être indépendants du patient, mais cette condition n’était pas remplie, selon le collège d’experts.