Procès des attentats à Bruxelles: les boxes vont-ils être conservés ? La cour va trancher

« Détruisez-moi ces trucs ! », « les accusés sont parqués comme des bestiaux », « une blague à la Belge »… Les défenses des accusés n’ont pas mâché leurs mots au sujet des fameux boxes prévus pour accueillir leurs clients dans le cadre du procès des attentats à Bruxelles. Face à la polémique, la cour a décidé de trancher, ce vendredi, quant au maintien ou non des « cages » de la discorde.