Prix de l’énergie: « Nous avons encore deux semaines avant que des drames ne se produisent »

Le gouvernement flamand devrait prendre des mesures pour soutenir les entreprises et les particuliers à traverser la crise énergétique, à hauteur de 500 millions ou 1 milliard d’euros, a indiqué le président de l’Open Vld, Egbert Lachaert, au cours d’un congrès de parti samedi à Anvers. « Chaque jour, je reçois des signaux de grandes et petites entreprises dont les factures énergétiques sont devenues trop élevées. Nous avons encore deux semaines avant que des drames ne se produisent.

La thématique de ce congrès organisé au Kinepolis était la liberté, mais ce sont bien les prix de l’énergie qui ont alimenté les discussions. La politique des gouvernements flamand et fédéral au sein desquels se retrouve l’Open Vld a également été abordée.

« Le gouvernement fédéral a pris des mesures hier (vendredi, NDLR) pour les familles. C’est à la Flandre maintenant de ne pas oublier des initiatives pour les entreprises », ajoute M. Lachaert.

« Nous ne voulons pas grever le budget. Nous demandons simplement de prendre des mesures aujourd’hui, pour un hiver, de l’ordre de 500 millions à 1 milliard d’euros. Nous pourrons ensuite travailler à un retour à l’équilibre budgétaire pour 2027. Il ne faut pas perdre de vue que le gouvernement fédéral a dû aider les familles avec une trésorerie bien plus mauvaise. »