Près de 3.900 inscriptions pour intégrer la réserve de recrutement de la Sûreté de l’Etat

Belgique

Près de 3.900 personnes, dont 2.477 francophones et 1.415 Flamands, se sont inscrites pour un premier test général d’admission afin d’intégrer une réserve de recrutement de 1.000 inspecteurs pour la Sûreté de l’Etat. C’est ce qu’a communiqué mercredi ce service, au lendemain de la clôture des inscriptions au Selor, qui est chargé de faire passer les examens. La Sûreté de l’Etat puisera dans cette réserve de 500 francophones et de 500 Flamands lorsqu’elle cherchera du personnel. Pour pouvoir se porter candidat, il fallait disposer d’un bachelier ou d’un master et être âgé d’au moins 21 ans. La nature du diplôme n’importait pas. Les inspecteurs qui y travaillent ont en effet des formations et des antécédents très différents.

Lors de la précédente procédure de recrutement du même genre, en mars 2016, la Sûreté de l’Etat avait reçu 2.719 inscriptions francophones et 1.432 néerlandophones. Les chiffres étaient plus élevés car les candidats avec un diplôme de niveau C pouvaient également s’inscrire en ligne en raison des dispositions transitoires concernant les assistants à la protection. Après filtrage de ces profils, le chiffre réel était en réalité inférieur: 1.993 candidats francophones et 1.074 néerlandophones.