Près de 25.000 réfugiés ukrainiens ont obtenu une protection temporaire en Belgique

Quelque 1.000 personnes ont été enregistrées mardi, a indiqué mercredi le directeur général de l’organisation, Freddy Roosemont. Lorsqu’ils arrivent en Belgique, les réfugiés ukrainiens doivent s’enregistrer pour recevoir une protection temporaire (ils ne doivent pas demander l’asile). Ils devaient initialement le faire au centre de Bordet, à Bruxelles, avant qu’un nouveau centre, plus grand, n’ouvre ses portes au Heysel, dans la commune de Laeken, il y a deux semaines.

« Depuis quelques jours, c’est plus calme », a indiqué Freddy Roosemont à Belga. « Nous nous attendons cependant toujours à un afflux important. » L’affluence est étroitement liée à l’évolution de la situation en Ukraine, a-t-il ajouté.

La possibilité de prendre rendez-vous en ligne a contribué à réduire les files sur place. Deux tiers des personnes ont au préalable pris un rendez-vous sur internet.

Désormais, le site de l’Office des étrangers propose sur son site un aperçu du nombre de protections temporaires qui ont été accordées depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février dernier.