Pour la première fois depuis longtemps, le nombre d’hospitalisations a connu une baisse

Il y a un risque de s’y aveugler. C’est donc avec prudence qu’on relèvera que, ce mercredi 4 novembre et pour la première fois depuis le mois de septembre, le nombre d’hospitalisations a connu une légère baisse. De 7 487 lits occupés par un malade atteint du Covid mardi, ce nombre est descendu à 7 405 (-1 %) le lendemain. 

Cette diminution est due malheureusement à un nombre de décès toujours plus important. Mais elle est aussi due au fait que mercredi, le nombre des sorties de l’hôpital (673) a dépassé celui des admissions (653). Or, durant la première vague (graphique ci-dessus), c’est à partir du moment où les sorties d’hôpital ont été plus nombreuses que les entrées que la propagation du virus a amorcé sa décrue. Il est cependant trop tôt pour se réjouir. Un jour n’est pas l’autre. La veille, les hôpitaux belges avaient pris en charge 879 malades supplémentaires alors qu’ils n’en avaient « libéré » que 662. Et pour l’heure, la moyenne hebdomadaire des hospitalisations est toujours en hausse.