Policiers et agents de sécurité à Anvers pour faire face à l’afflux de Néerlandais

Pour faire face à l’afflux de Néerlandais à Anvers en cette fin d’année – les commerces non essentiels étant fermés de l’autre côté de la frontière – la police fédérale, la police locale et Securail annoncent jeudi qu’ils prévoiront plus de forces de sécurité. Mercredi, quelque 7.600 Néerlandais se sont rendus en train dans la ville diamantaire. L’arrivée massive de voisins du nord surcharge les quais de la gare d’Anvers Central.

Dès lors, Securail mettra plus de personnel à disposition dans la gare et les polices locale et fédérale renforceront leur présence dans les environs et dans la ville en général. En concertation avec la SNCB, il a également été décidé de disperser les trains venant des Pays-Bas sur différentes voies.