Pol Vandemeulebroucke, l’avocat anversois condamné pour avoir participé à un gang de trafic de cocaïne, quitte le barreau

La Cour de cassation avait rejeté le pourvoi qu’il avait introduit contre sa condamnation par la cour d’appel d’Anvers en septembre 2021 à une peine d’un an de prison et à une amende de 12.000 euros pour appartenance à une organisation criminelle. Il est reproché à M. Vandemeulebroucke de ne pas avoir gardé suffisamment ses distances avec un trafiquant de cocaïne d’origine albanaise et d’avoir exécuté des tâches pour cet individu qui vont bien au-delà d’une simple relation avocat-client.

L’ancien avocat est cité dans une autre affaire, pour des faits similaires. En outre, l’ordre des avocats a initié une procédure disciplinaire à son encontre, à la suite de plaintes de plusieurs clients.

Pol Vandemeulebroucke est intervenu dans de grands dossiers au nord du pays, notamment l’affaire Aquino dans le Limbourg et l’assassinat du châtelain de Wingene (Flandre occidentale). Il a également défendu Danny Vanhamel, le ravisseur d’Anthony De Clerck, et Hans Van Themsche, qui avait abattu deux personnes en 2006 à Anvers.