Peggy, la tortue de Pairi Daiza, de retour aux Maldives

BelgiqueEn 2016, celle-ci avait rejoint Pairi Daiza dans un sale état.

D’ici quelques jours, le parc Pairi Daiza va rendre la liberté à Peggy, une des tortues marines que les visiteurs peuvent admirer à l’intérieur du Nautilus, gigantesque aquarium aménagé dans le château du domaine animalier de Cambron-Casteau (Brugelette) où a été reconstitué l’univers cher à Jules Verne, auteur du célèbre roman Vingt mille lieues sous les mers. « Avec d’autres tortues, Peggy nous a été confiée en 2016 pas nos amis du Marine Savers du Four Seasons Resort de Kuda Huraa, aux Maldives. À l’instar de ses congénères, celle-ci est arrivée à Pairi Daiza dans un sale état après avoir été prise dans des filets de pêcheurs », se souviennent les responsables du parc.

Sauvée de toute justesse, Peggy avait dû être amputée d’une nageoire et souffrait du syndrome de flottaison.

À force d’inhaler trop de gaz rejeté par les bateaux, elle n’avait plus les poumons assez forts pour descendre sous l’eau, s’y nourrir, y vivre. Cette brave tortue n’aurait pas survécu si elle n’avait pas été récupérée par des sauveteurs sur place.

Durant trois ans , les équipes de soigneurs et de vétérinaires de Pairi Daiza l’ont chouchoutée. « Nos collègues de l’université de Gand sont également venus à son chevet. Progressivement, Peggy a retrouvé des forces, ses poumons ont réappris à travailler. Elle a repris confiance, réappris à nager, à se nourrir et à se défendre. Aujourd’hui, il est temps de lui rouvrir les portes de l’océan ».

Cette semaine, Peggy reprendra l’avion avec Anthony, un de ses soigneurs du Nautilus, à destination des Maldives après un trajet de 8000km. « Avec nos collèges du Marine Savers, nous allons tenter de la relâcher dans une zone sécurisée où elle pourra poursuivre sa vie ». Une très belle aventure qu’il sera possible de vivre à distance sur la page Facebook officiel du parc Pairi Daiza.