Opacité autour de Medista, le distributeur des vaccins anti-Covid

Qui pour assurer « la gestion d’un stock stratégique de vaccins, de médicaments (afférents), de dispositifs médicaux afférents et éventuellement de glace carbonique dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 pour les années 2021-2025 » ? La question est cruciale et urgente, d’autant qu’aucun grossiste-répartiteur de médicaments n’est censé stocker actuellement la moindre dose de vaccin. C’est pourquoi le SPF santé publique s’est fendu, voilà plus de deux mois, d’un appel d’offres ouvrant le marché à la concurrence paraphé par le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit). L’offre est clôturée depuis le 10 mars. Mais cela n’a rien changé : c’est toujours Medista, une entreprise spécialisée dans le transport de fournitures médicales, qui assure depuis décembre les livraisons de vaccins pour le compte du fédéral, sous l’œil attentif de la task force vaccination et surtout de l’Agence des médicaments et produits de santé (AFMPS).