« On a annoncé ma dernière heure, mais je suis toujours là » : Conner Rousseau présente ses voeux de nouvelle année sous haute tension

Ce dimanche, le socialiste flamand présentait ses voeux pour la nouvelle année dans sa ville natale de Saint-Nicolas. Un événement qui a engendré une mobilisation policière importante.

Durant la réception, les forces de l’ordre ont intercepté un homme qui se précipitait sur le président de parti en le traitant d’imbécile.

Des agents en civil, présents dans le hall de réception, ont pu intervenir et ont pris l’homme en charge. Conner Rousseau n’aurait même pas remarqué l’incident.

”On a annoncé ma dernière heure, mais je suis toujours là, frais et en bonne santé”, avait commenté l’homme politique auprès de nos confrères de la VRT, en amont de la réception.

”Les menaces récentes ne m’ont pas atteint directement”, a-t-il déclaré, précisant ne pas avoir demandé à voir le contenu des lettres de menace afin de pouvoir “rester calme”.