Michel Lelièvre agressé, son domicile saccagé

Il a été pris en charge par les secours, son lieu de résidence, à Anderlecht, a également été saccagé

Michel Lelièvre, ancien complice de Marc Dutroux fraîchement sorti de prison, a été agressé hier midi à Anderlecht, où il réside depuis sa sortie de prison. Le parquet de Bruxelles confirme, à nos confrères de la RTBF, qu’une « enquête est ouverte pour coups et blessures volontaires et dégradations volontaires ». Michel Lelièvre a, selon les premiers éléments, dû être pris en charge par les services de secours.

Sorti de prison le 2 décembre dernier, Michel Lelièvre est, pour rappel, sous le coup d’une stricte libération conditionnelle, validée en septembre dernier par le tribunal de l’Application des Peines. Il lui est interdit de se déplacer en de nombreux lieux du pays, il doit régulièrement  se soumettre à des contrôles et ne peut consommer ni stupéfiants ni alcool. Il devait débuter une formation (en informatique), dans le cadre de sa réinsertion.

Michel Lelièvre a été condamné en 2004 à 25 ans de prison pour association de malfaiteurs, enlèvement d’enfants, séquestration et trafic de drogue. L’homme de main de Dutroux a été déclaré coupable d’avoir aidé le pédophile à enlever Sabine, Laetitia, An et Eefje.