Manifestation nationale du 21 septembre : voici les perturbations dans les transports

Grève nationale ce mercredi en Belgique. Face à la hausse des prix de l’énergie, les syndicats réclament au gouvernement des mesures en faveur du pouvoir d’achat. Le cortège s’élancera à 10h depuis la place de la Monnaie à Bruxelles, où 5000 à 6000 personnes sont attendues par la FGTB.

Ce faisant, des perturbations au niveau de la circulation sont à prévoir, d’autant qu’une partie du personnel de la Stib participe à la grève.

La société de transports, ainsi que le Tec et De Lijn ont prévenu les usagers. Les trams, métro et bus sont ainsi largement impactés à Bruxelles puisque la Stib prévient que seules les lignes suivantes fonctionnent : la ligne 1 du métro (prolongée jusqu’à Erasme), les lignes 3, 4, 7 (déviée depuis De Wand vers Esplanade), 8, 9, 51 (limitée à Cimetière de Jette), 92 pour les trams et les lignes de bus 12, 29, 34, 36, 46, 53, 54, 56, 59, 65, 71, 73, 87 (prolongée depuis Simonis jusqu’à Etangs Noirs), 88, 95.

Toutes les autres lignes ne circuleront pas. Vous pouvez toujours suivre en temps réel les indications du réseaux sur le compte Twitter de la Stib ou sur leur site.

Du coté des transports wallons, la circulation est aussi impactée. La Tec a prévenu ses usagers que les lignes 8, 9,13, 15, 17, 28, 39, 40, 41, 42, 45, 46, 47, 49, 53, 56, 61, 81, 82, 91, 103, 122, 143, 146, 156, 160, 174, 185, 247, 268, 285, 286, 683, 701, 705, 707 sont totalement supprimées, et détaille les perturbations en fonction des régions.

Pour la Flandre, De Lijn estime que seuls 60% de ses véhicules rouleront.

En revanche, pas de grandes perturbations à prévoir du côté de la SNCB.