Malgré son immunité parlementaire, Egbert Lachaert risque un procès pour une affaire vieille de dix ans

Pour une affaire vieille de plus de dix ans, Egbert Lachaert risque bien de se retrouver au tribunal. A l’époque, l’actuel président de l’Open VLD travaillait comme avocat pour le Wall Street Journal, qui avait un conflit avec Gert Van Mol, qui est responsable du site satirique ‘t Scheldt.

Cette semaine, comme le révèle le Tijd, la Chambre a reçu une lettre du procureur général de Gand pour convoquer devant la justice Egbert Lachaert. Elle a été distribuée non pas par le ministère mais par Gert Van Mol lui-même, d’après nos confrères.

Egbert Lachaert, en sa qualité de parlementaire, jouit maintenant d’une immunité. Mais les avocats de Gert Van Mol ont réussi à la faire sauter en invoquant auprès du procureur de Gand que cette immunité ne valait pas lorsque les faits se sont produits il y a plus de dix ans. Le procureur a estimé que la convocation de Lachaert au tribunal correctionnel était donc recevable.

Le comité des poursuites veut entendre le procureur et Egbert Lachaert avant de faire poursuivre ou non la procédure en justice.

De son côté, le président de l’Open VLD trouve la situation « hallucinante » et va réclamer des dommages et intérêts.