L’UCLouvain va renommer certains auditoires en l’honneur de femmes

A l’UCLouvain, seuls deux auditoires portent le nom d’une femme : Sainte Barbe et Marie Curie. Tout le reste des bâtiments sont nommés en l’honneur d’hommes comme Thomas More, Socrate ou Montesquieu. Mais cela va bientôt changer. En effet, l’université s’attelle depuis 2021 à rédiger une charte qui aboutira à la « féminisation de la toponymie universitaire, en renommant une partie des bâtiments existants », explique la RTBF. Après avoir consulté les étudiants et le personnel de l’université, l’UCLouvain prévoit de mettre ces nouveaux noms en place dès l’année académique 2022-2023.

Si ce sujet est revenu sur le devant de la scène, c’est parce que le Comac, le mouvement étudiant du PTB, a mis en avant la thématique lors d’une publication sur ses réseaux sociaux début février. Il s’étonnait du manque de représentations féminines dans les auditoires et pointait le fait que « les femmes étaient les grandes oubliées de l’histoire, mais aussi des auditoires ».