Belgique

L’offre ferroviaire de la SNCB sera étendue à partir de décembre : le plan « le plus ambitieux jamais réalisé »

En Wallonie, plusieurs gares seront mieux connectées à l’aéroport de Charleroi, avec un nouveau train entre Louvain, Fleurus et Charleroi-Central, ainsi qu’une augmentation de la fréquence des trains sur la liaison Wavre – Jambes.

Dans et autour de Liège, l’offre S (suburbaine) sera renforcée en semaine, avec une fréquence plus importante des trains Liège-Saint-Lambert – Verviers-Central, Flémalle-Haute – Liers et Liège – Visé.

Au nord du pays, le train Gand – Lokeren circulera à nouveau à partir du 10 décembre et sera également prolongé jusqu’à Audenarde en semaine.

La pénurie de personnel qui touche la SNCB depuis plusieurs mois limitera toutefois la circulation de certains trains P (programmés en heure de pointe) autour de Grammont, Gand et Audenarde et de la liaison Puurs – Essen

« Nous avons recruté plus de 350 accompagnateurs de trains cette année », explique la SNCB. Mais dans certaines régions, notamment en Flandre, il reste difficile de trouver suffisamment de personnel. Les nouveaux accompagnateurs de trains récemment engagés doivent en outre passer par une période de formation avant de pouvoir commencer à travailler.

Par ailleurs, quelques trains P peu fréquentés en raison de l’augmentation du télétravail ne circuleront plus, afin de réallouer des ressources de façon plus pertinente dans des trains où le nombre de voyageurs est en augmentation.

Les voyageurs peuvent déjà regarder ce qui changera pour eux à partir du 10 décembre sur le planificateur de voyages présent sur le site web et l’application de la SNCB.

« Nous devons mettre en œuvre un service de qualité, avec un renforcement significatif de l’offre ferroviaire, en faisant rouler plus de trains, plus tard le soir, plus tôt le matin et plus fréquemment le week-end », souligne le ministre de la Mobilité George Gilkinet, pour qui attirer davantage de voyageurs vers le train est une « priorité absolue ».