Licenciements à « L’Avenir »: pourquoi le gouvernement wallon reste très discret

Abonnés Stéphane Tassin Publié le – Mis à jour le

Belgique

Il y a quelques mois encore, le monde politique wallon se levait presque comme un seul homme pour dénoncer la situation de la rédaction du quotidien L’Avenir face à son actionnaire unique, la SA Nethys. Mais aujourd’hui, Le monde politique s’indigne-t-il encore ? Certains en tout cas ont répondu à nos questions. Mais du côté du gouvernement wallon on se tait.

(…)