Les rues réservées au jeu sont menacées: « Le bourgmestre préfère voir nos enfants jouer sur la route »

Abonnés Monique Baus Publié le – Mis à jour le

Société

Cet été, plusieurs communes ont réfléchi à la place des enfants en rue. Pour finalement renoncer à des espaces prévus pour le jeu. Les autorités semblent plus frileuses. Mais les habitants aussi.

Au début de l’été, la bourgmestre de Visé a annoncé que, contrairement à ce qui se faisait jusque-là pendant les grandes vacances, il n’y aurait plus de rues réservées au jeu dans la ville cette année.

(…)