Les prestataires de soins devront afficher leurs tarifs dans leur salle d’attente

À ce jour, les prestataires de soins ont l’obligation de faire savoir à leurs patients s’ils sont conventionnés ou pas. Mais rien dans la loi ne leur impose d’afficher leurs tarifs.

Ceux-ci devront être clairs et lisibles. La communication devra en outre préciser les différences entre le tarif, le remboursement, le ticket modérateur et les éventuels suppléments.

Le texte a été adopté à l’unanimité, moins les abstentions de la N-VA et de DéFI.