Les parents d’accueil ne sont pas les parents: la loi va trop loin

Abonnés Annick Hovine Publié le – Mis à jour le

Belgique La vie des familles d’accueil, qui hébergent dans leur foyer un enfant qui n’est pas le leur, n’est pas un long fleuve tranquille.
La loi du 19 mars 2017, instaurant un statut pour les accueillants familiaux, leur facilite un peu la vie. Cette loi était très attendue par le secteur de l’accueil familial qui manque toujours de candidats pour accueillir, pour quelques mois ou quelques années, des gamins au parcours cabossé: leurs parents sont gravement malades, atteints de troubles mentaux, toxicomanes, incarcérés… (…)