Les jeunes veufs et veuves vont bénéficier plus longtemps d’un soutien financier


Société

Annick Hovine

Abonnés
Publié le
06-07-21 à 06h37

– Mis à jour le
06-07-21 à 06h46

Unrecognizable,Back,Woman,With,An,Umbrella,Gathering,On,A,Grave

Unrecognizable,Back,Woman,With,An,Umbrella,Gathering,On,A,Grave

© Shutterstock

L’allocation de transition soulage financièrement les jeunes veufs et veuves dans la période douloureuse qui suit le décès de l’être cher.


La « grosse » réforme des pensions arrivera sur la table du gouvernement en septembre. Mais la ministre des Pensions, Karine Lalieux (PS), n’a pas voulu attendre jusque-là pour faire avancer un dossier lié : l’allocation de transition pour les jeunes veufs et veuves qui n’ont pas accès à la pension de survie accordée aujourd’hui à partir de 48 ans (ce sera 48,5 ans en 2022, 49 ans en 2023 et 50 ans en 2024).