Les infirmiers à domicile recevront aussi la prime d’encouragement de 985 euros brut

Le ministre de la Santé publique répondait à une interpellation de Catherine Fonck. Le ton est d’ailleurs monté entre le socialiste et la députée d’opposition cdH.

La prime de 985 euros brut sera bien accordée aux infirmiers à domicile salariés et indépendants, a assuré le ministre. Pour les salariés, les partenaires sociaux ont conclu le 18 novembre un protocole d’accord sur l’octroi et le financement de la prime. « Le champ d’application est plus large car il concerne tous les salariés du secteur », a détaillé M. Vandenbroucke. « Ce protocole d’accord a été traduit dans une Convention collective de Travail (CCT) le 14 décembre. Un protocole d’accord similaire a en outre été conclu le 22 décembre pour le secteur public », a-t-il ajouté. « Il sera bientôt soumis à l’approbation du comité commun à l’ensemble des services publics ». Enfin, pour les indépendants, un projet d’arrêté royal a été préparé par l’Inami. Il sera soumis au Conseil des ministres vendredi.

Frank Vandenbroucke a par ailleurs précisé que le personnel d’entretien ou de cafétéria engagé par un sous-traitant, ainsi que les ambulanciers, n’étaient par contre pas éligibles à la prime. Le ministre ne s’est pas montré favorable à l’idée défendue par le cdH de défiscaliser la prime.

Lors de l’interpellation, le ton est monté entre Catherine Fonck et Frank Vandenbroucke, ce dernier niant avoir déclaré que la Belgique figurait dans le peloton de tête en matière de vaccination. « Non, je n’ai pas dit cela. Non, ce n’est pas la vérité ! J’ai dit ‘peloton’. Vous dites que j’ai dit A, mais je n’ai pas dit A », s’est-il emporté. M. Vandenbroucke avait affirmé jeudi dernier en plénière que la Belgique figurait dans le peloton.

« Oui je m’énerve », a assumé Mme Fonck. « Pourquoi ne fait-on pas de la vaccination une stratégie d’urgence absolue ? C’est cela qui va sauver la population, le monde économique et donner des perspectives. Je voudrais que les autorités assument leurs responsabilités plutôt que de se plaindre. Il y a des solutions positives et faisables et la Belgique peut faire beaucoup mieux. »

Dans une réaction envoyée à Belga, le ministre des Indépendants David Clarinval (MR) rappelle être à l’initiative du projet d’arrêté royal qui sera présenté au Conseil des ministre vendredi. « Cette prime concerne les infirmiers indépendants qui effectuent des prestations à domicile mais également les infirmiers indépendants qui effectuent leurs prestations au sein d’un milieu hospitalier », précise-t-il. « Il s’agit d’une juste reconnaissance symbolique de leur implication quotidienne auprès de leurs patients », conclut le libéral.