Les grèves ont coûté près de 5,7 millions d’euros à la SNCB en 2018

On est dans la fourchette basse par rapport aux chiffres des années précédentes.

Le rail belge a été frappé par trois grèves en 2018. Ensemble, ces mouvements de contestation sociale ont engendré une perte de revenus (les billets non vendus) pour la SNCB estimée à près de 5,7 millions d’euros, selon les chiffres communiqués par le ministre de tutelle, François Bellot (MR), dans une réponse écrite adressée au député Tomas Roggeman (N-VA).