Les étudiants belges retombent à la seconde place au Sasol Solar Challenge en Afrique du Sud

L’équipe néerlandaise originaire de Delft a parcouru 50 kilomètres de plus que leurs concurrents belges ce qui leur vaut la première place du classement pour cette étape.

Le Sasol Solar Challenge se déroule en Afrique du Sud. Chaque jour, les participants doivent parcourir, en voiture solaire, un itinéraire préétabli en boucle entre Johannesbourg et Le Cap. L’équipe qui parcourt la plus longue distance en un temps donné remporte la course.

Vendredi, premier jour de compétition, les Belges n’ont pas été très chanceux avec leur prototype flambant neuf, la BluePoint Atlas. Ils ont entamé la deuxième journée avec 100 kilomètres de retard par rapport à l’équipe de Delft. Les Belges ont, en revanche, remporté les deuxième et troisième étapes, samedi et dimanche.

Lundi, lors de la quatrième étape, les voitures devaient franchir deux montagnes, situées au centre de l’Afrique du Sud. « La voiture consomme beaucoup d’énergie pour gravir une montagne », explique Arne Cambier, ingénieur électricien de l’équipe. « Le moteur n’est pas conçu spécifiquement pour cela et il chauffe fortement. Nous avons donc dû surveiller de près sa température. Nous avions fait des calculs au préalable afin de déterminer à quelle vitesse nous pouvions franchir les montagnes », poursuit-il.

L’équipe néerlandaise a une fois de plus arraché la première place et a désormais environ 30 kilomètres d’avance sur les Belges.

Le parcours de la cinquième étape qui a lieu mardi n’est pas encore connu. Les étudiants louvanistes ont prévu une réserve d’énergie suffisante pour mardi et les jours suivants.

La course s’achève le 16 septembre au Cap.