Les élèves du secondaire bientôt formés à la sécurité routière: « Les jeunes peuvent servir d’exemple pour les adultes »

Après avoir ciblé les élèves du primaire, l’appel à projets ‘Education à la Mobilité et à la sécurité routière’ va être étendu aux élèves du secondaire. « Une première en Wallonie », a souligné Valérie de Bue (MR), la ministre wallonne en charge de la Sécurité routière.

La Région consacre annuellement un budget de près de 900.000 euros à la sécurité routière des jeunes écoliers. Un budget de 30.000 euros sera, cette année, alloué à la formation dans les écoles secondaires, chaque implantation dont le projet aura été retenu bénéficiant d’une subvention pouvant aller jusque 2.000 euros.

Tout comme dans le fondamental, un référent y sera formé en matière de sécurité routière.

« Inclure les établissements de l’enseignement secondaire permettra d’élargir notre action de sensibilisation au plus grand nombre », a commenté la ministre De Bue. « Les jeunes sont sensibles à toutes les nouvelles formes de mobilité et les utilisent. Ils peuvent également servir d’exemple pour les adultes », a-t-elle ajouté.