Le Vlaams Belang avance tranquillement ses pions, l’œil rivé sur 2024

Le Vlaams Belang poursuit sans tambour ni trompettes mais inlassablement un travail de fourmi. Le président Tom Van Grieken espère concrétiser son grand dessein à l’horizon 2024: conquérir le pouvoir en Flandre.

C’est incontestable : au lendemain du 26 mai 2019, le parti ultra-nationaliste s’est senti pousser des ailes. Du jamais vu : le virage à droite de la Flandre, aussi brutal qu’inattendu, a provoqué un tsunami jusqu’au cœur même de la N-VA qui a perdu d’un coup 25 % de son électorat. Le Vlaams Belang version 2.0 n’a pas l’intention d’en rester là : le parti radical compte sur son meilleur allié (la N-VA) pour conquérir le pouvoir dès 2024.