Le roi Philippe reporte son voyage à Kinshasa initialement prévu le 30 juin

Cette visite royale – la première depuis celle du roi Albert pour le 50e anniversaire de l’indépendance de l’ex-Congo belge en 2010 – était ardemment souhaitée de la part des autorités congolaises, en dépit d’une recrudescence de la pandémie de coronavirus.

« Le Roi avait l’intention de se rendre à Kinshasa pour participer aux célébrations du 61e anniversaire de l’indépendance de la RDC », a confirmé mardi le Palais à l’agence Belga.

« En raison des circonstances sanitaires tant en RDC qu’en Belgique et des mesures en vigueur concernant les déplacements (en dehors de l’Union européenne), il a été décidé de commun accord de reporter le voyage du Roi » en RDC, a -t-il précisé.

Le roi Philippe et le président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo se sont appelé hier (lundi), a ajouté le Palais.

L’intention du souverain serait de se rendre en RDC « lorsque les conditions dans les deux pays le permettront », a poursuivi le Palais.

Le Roi recevra le 21 juin à Bruxelles le président Tshisekedi à l’occasion du transfert officiel des « reliques » de M. Patrice Emery Lumumba, l’éphémère premier Premier ministre congolais après l’indépendance de 1960. Il avait été assassiné le 17 janvier 1961 dans la province sécessionniste du Katanga (sud-est) dans des circonstances restées obscures mais en présence d’officiels belges.